Innover … dérange !

J’ai régulièrement innové en lien avec l’amélioration des organisations humaines, et ceci quel que soit on statut et ma position hiérarchique. L’innovation fait appel au potentiel créatif d’une personne, ou d’une groupe. Par définition, l’innovation correspond tout d’abord à un processus impliquant la créativité, et aboutissant à un résultat. Ce résultat correspond une modification substantielle dans le domaine concerné.

Boris Cyrulnik a écrit : Tout créateur sort de la norme. Toute innovation est anormale.

J’ai pu remarqué, depuis que j’accompagne l’innovation sur les projets de personnes ou de groupes, que parfois c’est le processus qui dérange, parfois la peur du résultat.  L’innovation est avant tout un état d’esprit. Par exemple, longtemps dans les organisations publiques ou privées basées sur un modèle pyramidal, le fait d’utiliser la créativité dérange,  car elle s’oppose à une logique d’expertise d’une part, et parce que la solution aux enjeux existants se trouve dans l’intelligence collective de tous et non dans le savoir d’un seul. Les egos des manageurs experts en prennent un coup et ils manquent de courage (l’ennemi, c’est l’ego de la hierarchie). Pour la peur du résultat, elle peut avoir lieu au sommet de la hiérarchie comme tout en bas : c’est ce qui entraîne la résistance au changement. C’est pourquoi il faut développer une véritable culture de l’innovation.

En effet, l’innovation est nécessaire dans nos organisations, et pas seulement à un niveau technologique, mais bien à un niveau social et humain, ne serait-ce que pour mieux travailler ensemble… J’accompagne actuellement une grande organisations à innover dans ce sens, et j’accompagne les projets de développement d’innovation manageriale de nombreux manageurs. N’hésitez pas à me contacter.