Communication bienveillante

cnvLa communication bienveillante n’est pas la communication gentille vs la communication méchante ou violente. Communiquer de manière gentille signifie souvent dire oui même si on pense non, être mielleux, être dans l’apparence. C’est parfois une violence à soi-même. Dans l’autre extrême, on communique avec violence quand notre ego en jette plein la figure aux autres, leur disant leurs 4 vérités. Communiquer avec bienveillance se situe à une autre niveau de conscience, car il faut prendre conscience de la signification de nos émotions et de nos besoins. C’est communiquer  en étant vrai, en étant soi, et cela s’apprend. J’ai donné en décembre une formation sur le sujet à des salariés en contact en étroite collaboration avec du public. En effet, ces personnes se trouvaient dans des états de mal-être devant un public qui ne les considérait pas, et étaient démunies dans leurs relations en choisissant un des deux pôles décrit plus haut (violence à soi ou à l’autre). J’ai aussi donné une conférence sur le sujet l’an dernier à Pontivy, le sujet a attiré plus de 100 personnes. La communication bienveillante est une des formes d’éducation au bonheur. Je m’appuie à la fois sur la base de la communication non violente de Marshall Rosenberg, et sur mes propres compétences et expertises scientifiques en psychologie positive. N’hésitez pas à me contacter pour une conférence, un atelier ou une formation pour votre association, votre école ou votre entreprise !