Bonheur et relations

Je viens de donner une formation de 3 jours sur « connaissance de soi et amélioration des relations » à Agen. Un de nos besoins psychologiques fondamentaux est le besoin d’affiliation sociale. Il se manifeste par le besoin d’appartenir à un groupe en lien avec ses valeurs, et d’y entretenir des relations saines et harmonieuses en son sein, basées sur le respect et la confiance. Pas étonnant donc que le malheur au travail s’installe dès que les relations sont dégradées. Cependant, on ne peut pas changer l’autre : on ne peut que changer la relation (à soi et à l’autre). Mais la bonne nouvelle c’est que l’on peut apprendre à améliorer ses relations : cela va passer par la connaissance de soi et des liens entre nos émotions et notre comportement. Cette connaissance intérieure nous donne des clés pour nous protéger et pour agir, et en même temps les clés pour comprendre l’autre est être en empathie avec lui. Alors une communication bienveillante peut s’instaurer !